Victoire sur l’impunité


Pedro Arredondo Garcia condamné pour crime contre l’humanité.

Guatemala Ciudad, 19 janvier 2015

Le Club Quetzal exprime sa profonde satisfaction suite à l’annonce par le tribunal pénal « Mayor Riesgo B » de Guatemala Ciudad ce 19 janvier 2015 de la condamnation de Pedro Arredondo Garcia pour crime contre l’humanité, reconnu coupable de la mort de 37 personnes dans l’Incendie de l’Ambassade d’Espagne, dont celle de Vicente Menchú Perez, père de Rigoberta Menchú, crime commis le 31 janvier 1980.

Ce verdict a été prononcé après 16 audiences entre le 1er Octobre 2014 et le 19 Janvier 2015, audiences conformes aux garanties d’un procès équitable et durant lesquelles les droits de la défense ont été respectés. Ce procès a permis aux voix des victimes de l’incendie de l’Ambassade d’Espagne d’être entendues, et constitue un élément central dans le combat pour la mémoire historique, la lutte contre la banalisation du génocide contre les mayas et de son négationnisme croissant. De même, le Club Quetzal réaffirme son soutien au travail exemplaire de Madame Rigoberta Menchú Tum, Prix Nobel de la Paix 92, et partie civile au procès. Cette condamnation constitue une victoire historique, résultat de son inlassable combat pour la mémoire historique, la reconnaissance du génocide et des crimes contre l’humanité commis envers le peuple Maya, et sa participation à la construction de la paix durable au Guatemala.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *